Ognuno recita il proprio ruolo, immerso in quella divina sensazione di devozione allo scopo comune: la realizzazione di un'opera d'arte, che anche la bonifica bellica sa idealizzare.

News

Ognuno recita il proprio ruolo, immerso in quella divina sensazione di devozione allo scopo comune: la realizzazione di un'opera d'arte, che anche la bonifica bellica sa idealizzare.

Deux soldats français tués par un engin explosif au Mali

Categories: RESIDUATI BELLICI IN FRANCIA E BELGIO

Belgio

07/01/2021 Francia

 “If you ever come across anything suspicious like this item, please do not pick it up, contact your local law enforcement agency for assistance”

Deux soldats français ont été tués hier dans le nord-est du Mali dans une attaque à l’engin explosif improvisé, après la mort de trois militaires français dans des circonstances similaires lundi. Le président Emmanuel Macron a “appris avec une grande tristesse” la mort dans la région de Ménaka “en fin de matinée de deux soldats du 2e régiment de hussards de Haguenau, le sergent Yvonne Huynh et le brigadier Loïc Risser”, selon un communiqué de l’Elysée. “Le Président de la République rend hommage à la mémoire de ces soldats, morts pour la France dans l’accomplissement de leur devoir. Il partage la douleur de leurs familles, de leurs proches et de leurs frères d’armes et les assure de la gratitude et de la solidarité de la Nation”, écrit la présidence, tout en rappelant sa “détermination” face au terrorisme. Les deux militaires, qui ont immédiatement reçu des soins de la part du par le secouriste du détachement, ont succombé des suites de l’explosion de leur véhicule qui a roulé sur un engin explosif improvisé, près de Ménaka, dans l’est du pays.

Cinq jours après l’attaque revendiquée par un groupe proche d’Al-Qaïda

Des moyens d’observation et de protection aérienne ainsi qu’une force rapide de réaction au sol ont aussitôt été déployés afin de garantir la protection des militaires touchés. Un troisième militaire a été blessé ont annoncé le ministère des Armées et l’Elysée. L’état du troisième militaire touché est stable et son pronostic médical n’est pas engagé selon l’Etat-Major des Armées. Yvonne Huynh, qui avait 33 ans, est la première femme de l’armée française tuée au Sahel depuis 2013. Loïc Risser avait 24 ans. Tous deux étaient engagés dans un régiment spécialisé dans le renseignement. Leur décès porte à 49 le nombre de soldats français tués depuis 2013 dans les opérations Serval puis Barkhane. Cette attaque intervient le jour même de la revendication, par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affilié au groupe terroriste Al-Qaida, de l’offensive qui a coûté la vie à trois soldats français lundi dernier au Mali. Dans son communiqué, le GSIM invoque notamment la poursuite de la présence militaire française dans la sous-région, la publication des caricatures de Mahomet ou encore la politique du gouvernement français vis-à-vis des musulmans de France.

Foto-Fonteladepeche.fr

Yvonne Huynh, 33 años y Loïc Risser, 24 años

“Rindo homenaje a la fuerza del compromiso del sargento Yvonne Huynh y del brigadier Loïc Risser, del 2.º Regimiento de Húsares de Haguenau”, dijo la ministra de las Fuerzas Armadas, Florence Parly. Fueron, pues, dos soldados de este regimiento de Bas-Rhin los que perdieron la vida en combate durante una operación dirigida por la fuerza de Barkhane después de que tres soldados del 1er Régiment de Chasseurs de Thierville-sur-Meuse, cerca de Verdun, murieran el lunes en el mismo zona de las “tres fronteras”, en el centro de Malí. Fonte: nuevoperiodico.com

CondividiShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
image